Patrimoine et curiosités

Bienvenue sur le site de la Ville de Garlin

 

Lac du Gabassot

Le lac constitue une réserve d’eau de 3,2 millions de m3 ; il s’étend sur 41,5 ha, avec une profondeur maximale de 15,7 m en proximité de la digue. La pêche y est autorisée et un sentier de promenade aménagé de 4050 mètres de long permet d’en faire le tour complet.

La Houn de Caouté

La Houn de Caouté ou chaudron est une ancienne fontaine datant de 1815, l'un des points d'eau pour l'alimentation des villageois. Située sur la ligne des sources (+ 180 m) en contrebas derrière les arènes, elle est constituée d'un bâti en pierre, vouté pour conserver la fraicheur de l'eau et d'une tablette recevant les victuailles à garder au frais. Une porte en bois protège la réserve d'eau de la fontaine.

Les Arènes

A Garlin, les arènes s’inscrivent dans le patrimoine historique, culturel et festif de la cité. Ce site si particulier que tout Garlinois prend plaisir à faire découvrir à ses amis possède son histoire.

Le viaduc

Cet édifice en pierre remontant au début du vingtième siècle et situé en contrebas des arènes, sur le chemin correspondant au tracé de l’ancienne voie ferrée, permettait à celle-ci de passer au dessus de la Teülère.

Le lavoir de l’abattoir

À droite en descendant depuis la Place du Marcadieu, le lavoir est situé au bord de la Téoulère, à proximité des anciens abattoirs (1934).

L’église

L’église Saint-Jean-Baptiste, achevée en 1863 ou en 1864 suivant les textes, se distingue par son style néo-gothique, ses beaux vitraux et son clocher carré, qui domine la campagne environnante.

L’ancienne voie ferrée

Cette section de la Compagnie des Chemins de Fer Pau Oloron Mauléon assurait la desserte de Pau, Morlaàs, St-Laurent-Bretagne, Garlin, Aire-sur-Adour. Ouverte en 1904, depuis Pau, et en 1907, jusqu’à Aire-sur-Adour, elle fonctionnera jusqu’en 1931.

Le parc municipal

Le Parc propose un lieu ombragé de promenade et accueille de fréquentes rencontres festives organisées par la Mairie et les associations. L’histoire y a laissé son empreinte avec les vestiges d’un pilier de l’ancienne bastide.

Le Musée des vieux outils Gérard Hourugou (ARASCLET)

Situé à la sortie de Garlin, sur la route allant vers Portet, ce musée réunit une impressionnante collection de vielles machines et de vieux outils des métiers de l’agriculture et de l’artisanat. Visites toute l’année sur simple demande et lors des Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins et des Journées Européennes du Patrimoine. Accès et visite gratuits. Accueil individuel, familles et groupes.

L’ancienne Gare

Ce bâtiment édifié par la Compagnie des Chemins de fer Pau Oloron Mauléon sera le point de départ et d’arrivée des tramways assurant la desserte entre Pau et Aire-sur-Adour. Aujourd’hui la gare, propriété privée, a été réaménagée en logements.

L’ancien Château de Hiton (Mairie)

Situé avenue des Martyrs de la résistance, cette maison noble date du début du XVIIème siècle. Construite par la famille Hiton, originaire de Conchez, elle est devenue la propriété de la famille Pergade en 1772, puis sera rachetée par la Commune de Garlin vers 1950.

Quelques vestiges de l’ancienne bastide : plan orthogonal ; vieilles maisons



L’ancienne Maison de Retraite

La Maison Saint-Pierre, anciennement Maison de retraite de Garlin, est aujourd’hui la propriété de la Commune de Garlin et accueillie la Médiathèque municipale.

L’ancien couvent des Capucins

Fondé en 1696 par l’ordre des Capucins, ce couvent ne résistera pas à la Révolution. Après avoir été le siège de la mairie à la fin du XVIII ème siècle, il a été réhabilité il y a quelques années pour accueillir des logements.

Chemins pédestres et équestres



Le lavoir de Larribet

Création de la Fontaine de Larribet en 1840 par la captation des sources, la sécheresse provoquant le manque d’eau potable. En 1895, démolition de la fontaine polluée et enlaidie par un dépôt d’ordures. Création du lavoir de Larribet entre 1898 et 1900. En 1929, aménagement des sources pour lutter contre le manque d’eau le soir en été.