Bienvenue sur le site de la Ville de Garlin

Notre histoire

 

Située dans le Vic-Bilh, Garlin a de tout temps occupé une place stratégique. Dès le Moyen-Âge s’y croisaient une ancienne voie de transhumance reliant St-Pé-de-Marsan à St-Pé-de-Geyres en Bigorre - Le Cami de Sen Pé - et l’ancienne voie romaine reliant Lescar à Aire-sur-l’Adour.
En 1302, la vicomtesse de Béarn, Marguerite, créa une bastide pour renforcer la frontière. La situation à proximité des terres anglaises provoqua les protestations des enquêteurs désignés par Edouard II d’Angleterre, qui prédirent que la bastide avait été construite sur la terre du duché d’Aquitaine, alors sous leur obédience, ce qui fut reconnu inexact.

La bastide fut ceinturée par une palissade, un fossé et un remblai. Des portes furent construites : la première près de l’actuelle église, au sud de la rue principale carrere aforade, ouvrant sur le marché aux bestiaux extérieur le marcadieu ; la seconde à l’extrémité de la rue Victor Lefranc ; la troisième du nord-est à l’issue de la carrere aforade débouchant sur la route d’Aire. En 1385, le recensement de Gaston Fébus mentionne un gardien des portes (Pé porter, Pierre le portier).

d’or fretté de sinople, à la fasce de vair

Evolution démographique de la commune

Maires de Garlin

Année d’élection

Identité

1965

Henri Sibor

1971

Henri Tonnet

1977

Henri Tonnet

1983

Marcel Poublan

1989

Marcel Poublan

1995

Marcel Poublan

2001

Marcel Poublan

2008

Jean-Jacques Cérisère

2014

Jean-Jacques Cérisère